AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ténèbres] Keltois du Clan des Drunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elvell'
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 28
Localisation : Fief de Soma
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: [Ténèbres] Keltois du Clan des Drunes   Lun 2 Mar - 15:49

Au nord-est des plaines d’Avagddu, au cœur de la forêt de Caer Maed, existe un clan craint de tous.
Il y a de cela fort longtemps, tous les Keltois étaient unis. Hélas, Cernunnos, le Haut-Roi de Kel-An-Tiraidh, fut un jour victime des machinations divines et partit vers d’autres horizons. Son peuple se scinda en deux : ceux qui désiraient la paix restèrent fidèles à Danu et devinrent les Sessairs. Les autres honnirent les noms des dieux et partirent à leur tour, en quête du seul vrai roi des tribus humaines. Ainsi naquit le terrible clan des Drunes.
Réfugiés dans la cité troglodyte de Drun Aeryfh, les Drunes sont d’une détermination sans faille. Ils ne connaîtront ni le repos, ni l’espoir, tant qu’ils n’auront pas retrouvé Cernunnos et noyé les dieux dans le sang de leurs chiens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathdessins.blogspot.com/
Elvell'
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 28
Localisation : Fief de Soma
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: [Ténèbres] Keltois du Clan des Drunes   Ven 8 Mai - 12:58

Nom: Les Barbares Drunes
Lieux: Les Bois Noirs (Forêt de Caer-Maed)
Symbole: le Cerf
Population: 890 000
Alignement: Méandres des Ténèbres

Histoire et culture :

Au nord-est des plaines d’Avagddu, au cœur de la forêt de Caer Maed, existe un clan craint de tous.
Il y a de cela fort longtemps, tous les Keltois étaient unis. Hélas, Cernunnos, le Haut-Roi de Kel-An-Tiraidh, fut un jour victime des machinations divines et partit vers d’autres horizons. Son peuple se scinda en deux : ceux qui désiraient la paix restèrent fidèles à Danu et devinrent les Sessairs. Les autres honnirent les noms des dieux et partirent à leur tour, en quête du seul vrai roi des tribus humaines. Ainsi naquit le terrible clan des Drunes.
Réfugiés dans la cité troglodyte de Drun Aeryfh, les Drunes sont d’une détermination sans faille. Ils ne connaîtront ni le repos, ni l’espoir, tant qu’ils n’auront pas retrouvé Cernunnos et noyé les dieux dans le sang de leurs chiens.

Les Drunes sont parmi les peuples les plus secrets d’Aarklash, cependant ils ont recours à l’écriture, et nombre de lettrés ont tenté de traduire certains de leurs parchemins, tablettes ou parois de grottes visitées par les Drunes. Tous leurs textes ne tournent qu’autour d’une seule chose, la Gnose. Cette dernière traite de la philosophie des Drunes et de leurs rapports avec le divin.
Ils sont tous unis, contrairement aux Sessairs, et sont tous regroupés en un seul lieu : Drun Aeryfh, la Cité Invisible. Ils n’ont qu’un seul roi, Cernunnos lui-même, et tant qu’il ne sera pas revenu parmi eux, ce sont les Wyrds, les grands dignitaires Drunes, qui régissent les affaires du clan.
Chez les Drunes, toute manifestation d’individualisme est interdite. L’amour et l’amitié ne doivent en aucun cas faire parti de leurs préoccupations, ils ne doivent s’attacher ni à leur existence ni à celle de leur prochain, et donc les relations entre hommes et femmes sont strictement contrôlées. Il est interdit à une femme de ne se lier qu’à un seul homme.
La vie des Drunes est exempte de tout espoir. La Gnose leur inculque que seuls ceux qui naîtront sous le règne de Cernunnos pourront aspirer à une vie meilleure.

L’Histoire des Drunes commence avec celle du peuple de Kel, dont ils sont issus.
A la mort du roi Avagd, son fils Elhad surnommé Cernunnos épousa Danu, la déesse Keltoise et lui donna trois filles. Lahn, le dieu du soleil, ancien amant de Danu, fut pris de jalousie envers Cernunnos. Sa rancoeur était telle qu’il se scinda en deux : Lahn, reconnaissant à Cernunnos d’avoir ramené la fertilité sur terre, et l’autre, qui pris corps en la personne de Scâthach, désireux de se venger.
Scâthach mena Cernunnos à sa perte, elle manoeuvra tant et si bien qu’il n’eut plus le choix que de s’enfuir. La disparition de leur roi raviva la haine de certains Keltois qui pensèrent avoir été joués des dieux une fois de plus, mais les Druides préférèrent maintenir une paix chèrement payée et rester fidèles à Danu. Le sang coula entre les deux camps, puis ceux qui voulaient retrouver Cernunnos rassemblèrent leurs familles et quittèrent Kel-An-Tiraidh. C’est alors qu’ils prirent le nom de Drunes, les Clairvoyants, qui ne se laissent pas abuser par le mensonge.
Scâthach envoya ses enfants semi-démoniaques, les Formors qui se présentèrent aux Drunes. Agoth, le père de tous les Formors raconta qu’ils étaient l’engeance maudite de Scâthach mais qu’elle les avait renié et abandonnés, et qu’ils voulaient se venger d’elle. Ce but commun allait sceller une alliance qui dure encore aujourd’hui.

L’univers d’Aarklash a ceci de merveilleux qu’il dispose de téléporteurs de luxe : les Portails élémentaires.
Les Achéroniens, les Drunes et les Syhars ne sont pas tous strictement cantonnés dans leurs pays respectifs. Avagddu est une grande plaine, et un émissaire des Drunes peut bien arpenter le pays des brumes pour se rendre à Tar Haez, fief de Sophet Drahas. Et vice et versa. De tels convois sont risqués, mais se montrent généralement discrets.
Les échanges peuvent avoir lieux de beaucoup de manières : outre les convois, il peut y avoir des échanges en terrain neutre, des « malles diplomatiques » et beaucoup d’autres choses.
Les légendes les plus abominables, les rumeurs les plus horribles circulent dans tout Aarklash au sujet des Keltois du clan des Drunes. Et il semblerait malheureusement que toutes soient largement en dessous de la vérité... Car il n'existe pas de mots suffisamment forts pour décrire toute l'horreur de la doctrine des Drunes et des actes perpétrés en son nom.
Ils ont rejeté les hommes et leur morale, les dieux et leurs préceptes.
Ils sont le mal qui ronge le monde et altère le pouvoir des dieux.
Par le meurtre et la torture, par l'asservissement de leurs semblables et la destruction de leurs idéaux, ils interdiront aux divinités de fouler à nouveau cette terre dont elles furent jadis chassées.
D'où leur vient une telle rancœur à l'égard de leurs anciens frères et de leurs dieux ? Quelle terrible faute fut-elle commise pour engendrer une telle haine ?
Peut-être la réponse à cette question se trouve-t-elle dans les origines de leurs mystérieux alliés, les Formors. Mais plus encore que pour les Drunes, le voile de mystère qui entoure cette engeance démoniaque demeure plus impénétrable que les ténèbres les plus épaisses.
Ainsi donc, il n'est pas de prix à payer trop élevé, pas de sacrifice trop important, pas de souffrance trop insupportable pour atteindre l'objectif que les Drunes se sont fixé. Quels que soient les moyens à mettre en œuvre, ils retrouveront leur Roi. Où qu'il se trouve, ils ramèneront Cernunnos parmi eux. Et ce jour là, beaucoup regretteront de n'être pas déjà morts...

Barbares :

Nom couramment donné aux Keltois par les autres peuples (les Barbares sont aussi appelés "peuple kelte"). Ils portent des vêtements en dehors des champs de bataille. Les Keltois, tout au moins les Sessairs, ne vivent pas en pagne. Ils se dénudent avant la bataille, tout simplement. Défi à la mort, liberté de mouvement, vénération de la déesse, tradition, exigence indispensable au style de combat…autant de raison pour justifier leur étrange coutume.
Un clan représente une famille (au sens large du terme), nous pouvons considérer que les clans Keltois sont innombrables. Pour apporter une nuance, nous distinguerons les « Clans » des « Tribus » : un Clan est un rassemblement majeur de type Sessairs, Drunes ou autrefois d’Aran. Une Tribu est beaucoup moins important et/ou est plus susceptible de disparaître avec le temps.
Dire que l’un de ces clans est susceptible de rivaliser avec les Sessairs ou les Drunes, Il y a un grand pas à franchir. Ces deux clans antagonistes sont les plus nombreux de leur nation. Peut-être qu’en s’alliant, les plus puissantes tribus pourraient leur causer de grands dommages…
Mais Drunes et Sessairs ont eux aussi des alliés de taille ! Mais il ne faut pas sous-estimer les clans mineurs. L’Histoires a prouvé au moins une fois, en Alahan, qu’ils pouvaient accomplir de grandes choses. Quelques-uns forment des communautés soudées, parfois mercenaires, et ne font pas preuve d’ambition territoriale ou politique. Le style de vie Keltois !
Les clans Keltois sont, après tout, des communautés humaines : certaines s’allient et d’autres se battent. Jusqu’à ce que le Ard Riressurgissent des méandres de la légende, les alliances se noueront et se dénoueront sans cesse en Avagddu.
Il apparaît invraisemblable que les clans Sessairs et Drunes puissent se réunir même sous le pouvoir du Ard Ri. Pour les Sessairs les plus lucides et les plus désabusés n’y voient qu’un piège : et si la légende de la réunification n’était qu’un leurre, destinés à affaiblir les Sessairs le jour où les Drunes prendront leur revanches ?
Les Drunes ne se posent pas la question. Des siècles d’isolement et de rites inhumains les ont amenés bien au-delà – ou en deça - de considérations aussi mystiques. Toutefois s’ils pouvaient aller eux-mêmes ouvrir le tertre de Danu pour voir si leur Roi s’y trouve, ils ne se gêneraient pas …

Mânes drunes :


Les Drunes haïssent les dieux et leurs laquais. Lorsque l’un des guerriers du clan meurt, son corps est apporté au mont Silence. Là, son âme est rappelée d’entre les morts ; elle échappe ainsi à l’avidité divine et se trouve de nouveau attachée à l’enveloppe charnelle. D’antiques maléfices suspendent alors le guerrier entre la vie et la mort, faisant de lui un mâne du clan des Drunes.
Dans les entrailles de la nécropole de Gwyrd-An-Caern, les morts ne reposent pas en paix… ils attendent en rêvant du retour de Cernunnos, le dieu cornu.

Persécuteurs drunes :


Ils sont venus entre chien et loup, à l’heure où les dieux détournent leur regard de la terre des mortels… Une effroyable clameur a déchiré la quiétude du soir et la Mort s’est abattue sur le campement de nomades. Telle une horde de démons cornus, les guerriers sans visages ont massacré hommes, femmes, vieillards et enfants sans distinction et sans pitié. Pourquoi sont-ils venus ? Pas pour l’or, ni pour les esclaves : ils sont venus pour le sang et leur quête ne fait que commencer.
Debout près de la cheminée, le Commandeur Thurbard relisait les premières lettres que lui avait envoyé Mirà. Son voyage, son premier véritable adversaire, dans les terres lointaines de Bran-Ô-Kor. Le seigneur du Temple, pour sa part, se souvenait très bien de son premier véritable ennemi. C’était un Drune, l’un de ceux que l’on nomme… Persécuteurs.
Thurbard était en train d’aider un frère d’armes lorsqu’il vit ce terrible guerrier, la hache pleine de sang, venir à lui avec l’assurance du bourreau. Un gros casque de métal et une épaisse cape de fourrure lui donnaient l’apparence d’un champion des âges barbares. Depuis, le commandeur du Temple avait affronté et vaincu bien d’autres Drunes. Mais celui-là, le premier, n’était pas comme les autres. Il était l’incarnation de Cernunnos dans l’esprit de Thurbard.

En dépit de leur apparence primitive et de leurs coutumes barbares, les Keltois du clan des Drunes sont d’habiles artisans, aussi doués dans le façonnage du bronze que dans le travail du bois. Ils sont notamment réputés pour leurs arcs de chasse composites. Constitués des meilleures essences de bois et de lamelles de corne intercalées, ces arcs restent d’une redoutable précision même à longue portée.

Cornes de Cernunnos :


La ramure du cerf est l'emblème de la virilité et de la fertilité du royaume animal. Tous les Keltois s'accordent pour l'associer à la noblesse et à Cernunnos[i/], fils [i]d'Avagd, amant de Danu et père des Matrae ... Mais les cornes du cerf sont aussi le symbole du schisme qui déchire le Peuple de Kel. Les chefs Drunes, les Wyrds, se servent des Cornes de Cernunnos pour marquer leur autorité parmi les leurs et semer la crainte dans le coeur de leurs ennemis. Ce n'est pas un hasard si la personnification de « l'homme cornu » est considérée à la fois comme bénéfique et redoutable dans toutes les cultures d'Aarklash !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathdessins.blogspot.com/
Elvell'
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 28
Localisation : Fief de Soma
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: [Ténèbres] Keltois du Clan des Drunes   Ven 8 Mai - 13:00

Religion:

Les Drunes sont cannibales. Ils veulent détruire les dieux d’Aarklash et la meilleure façon d’y parvenir est de s’attaquer à la source de leur pouvoir : leurs fidèles. En consommant la chair de ces derniers, ils les détruisent totalement et de manière irréversible et empêchent leurs âmes de servir les desseins des dieux.
Cependant, ils ne mangent pas leurs propres guerriers, ils les embaument.
Danu : Une des divinités qui façonna les hommes. C'est elle que vénère le clan des Sessairs. Elle représente la terre, source de vie mais aussi de fureur. Elle est représentée chez les Sessairs par ses amants, les Guerriers de Danu.

Citation :
« Danu n'est pas une déesse sans merci et elle accorde toujours une deuxième chance à ceux qui la vénèrent. Celui qui bénéficie d'une telle faveur doit alors se montrer à la hauteur car même si elle n'est pas intransigeante, Danu abhorre les faibles ! »
- Orhain l'Erudit

Cernunnos : L'un des dieux fondateurs de la race humaine. A partir de l'Argile originelle, il façonna avec Danu les premiers humains d'Aarklash.
Une légende Keltoise raconte que Cernunnos se changea un jour en cerf pour séduire Danu. Depuis, les bois de cet animal sont un symbole de royauté chez les Sessairs. Il arrive parfois qu'un prêtre de Danu parvienne à attirer l'attention de la Déesse sur un chef de guerre particulièrement valeureux.

Elément: Terre

Les Shamans Drunes maîtrisent les quatre Eléments : Air, Eau, Terre et Feu. Mais leurs Formors maîtrisent les Ténèbres, et se fournissent en gemmes auprès des Achéronniens.


Les Différents Corps :

Wyrds
Au sein de la société Drune, les Wyrds constituent une caste à part. À la fois shamans et chefs spirituels, ils forment la classe dirigeante et dictent sa conduite au reste du clan. Grâce à leur emblème ils peuvent ainsi être chef de guerre ou simplement shamans.


Formors
Les Formors sont les alliés ancestraux des Keltois du clan des Drunes. Leur engeance née du blasphème et de la haine arpente la forêt de Drun Aeryfh depuis des siècles en se délectant de tout le mal qu’elle peut causer.


Karnaghs
Les Keltois du clan des Drunes ne craignent personne. Personne, à part les leurs… Les Karnagh sont des guerriers que la soif de vaincre a rendus aveugles à toute autre considération. Ils ne quittent un champ de bataille que pour en chercher un autre. Chez eux, point de pitié, point de répit ni de prisonniers : ils ne connaissent que la guerre !

Mangeurs d'Ames
De nombreux poètes ont comparé la terre nourricière au ventre fertile d’une femme. Au cœur des bois noir, la terre n’est plus qu’un ventre mort et froid au sein duquel les mangeurs d’âmes veillent sur le sommeil de milliers de cadavres de guerriers drunes. Ils errent parmi les voix des morts, en proie à de constants cauchemars éveillés qui rongent leur esprit comme le temps ronge la chair.
Le lien mystique qui unit les Mangeurs d'Ames aux morts leur permet de mener des mânes, des guerriers drunes morts-vivants, au combat.

Lanyfhs
Les Lanyfhs des Bois Noirs sont de redoutables guerrières Drunes qui rôdent dans les ombres de la forêt de Caer Maed. Elles sont capables d’entrer dans un état de démence meurtrière, la Rage des Sorcières.

Persécuteurs
Dotés d’une force au-delà de la moyenne, les Persécuteurs constituent l’ossature des hordes Drunes au combat. Pour ces impitoyables guerriers, le sang appelle le sang et une bataille n’est jamais terminée tant qu’il reste un ennemi en vie !

Guerriers Drunes
En dépit de leur apparence primitive et de leurs coutumes barbares, les Keltois du clan des Drunes sont d’habiles artisans, aussi doués dans le façonnage du bronze que dans le travail du bois. Craints pour leur esprit dérangé et leurs sinistres coutumes, les guerriers Drunes rôdent dans les plaines d’Avagddu en quête de Cernunnos, le Roi cornu.

Merci à Cadwall Online

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathdessins.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ténèbres] Keltois du Clan des Drunes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ténèbres] Keltois du Clan des Drunes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Étoile du Passé || Clan des Ténèbres || 21 Février
» Petite Inspiration - Clan des Ténèbres - 3 lunes - Femelle
» Premier Baptême... |Tout le Clan|
» Nouveau super pack de clan !
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cité Franche :: L'Atelier de Carrache :: Aarklash ton univers impitoyable...-
Sauter vers: